Du 14/02/2018 au 14/03/2018

Ah, la langue des signes : elle fait partie de ces importants et socialement utiles métiers de la traduction que l'on dit nouveaux. Et chaque pays a la sienne, voire les siennes : "les langues des signes", donc. Pour en savoir plus sur la question, les Parisiennes et leurs équivalents masculins pourraient être intéressés par le film Signer, de Nurith Aviv : qu'elles et ils en jugent :

"Dans son film SIGNER, Nurith Aviv s’aventure dans un champ peu connu, celui des langues des signes. Ces langues sont diverses, chacune a sa grammaire, sa syntaxe, complexe et riche.
Trois générations de protagonistes, sourds et entendants, mais aussi les chercheuses du Laboratoire de Recherche de Langue des Signes de l’université de Haïfa, s’expriment sur des langues qui ont émergé en Israël au siècle dernier, rejoignant les questions chères à Nurith Aviv de la langue maternelle, la traduction, la transmission.
Une invitation à élargir notre perception des langues humaines."
 
C'est au cinéma des Trois Luxembourg, et souvent suivi de débats avec des spécialistes :
 
Mercredi 7 mars, 21h00 : Emmanuelle Laborit, actrice et directrice de l’IVT (avec interprète LSF)
Mardi 13 mars, 21h00: André Meynard, psychanalyste (avec interprète LSF)
Mardi 27 mars, 21h00 : Christian Cuxac et Marie-Anne Sallandre (avec interprète LSF)
 
 

Bon visionnage à toutes et tous,

Nicolas Froeliger